Combien de temps la cortisone reste dans le corps ?

La cortisone, naturellement secrétée par votre organisme, se présente comme une molécule biochimique qui apporte le glucose nécessaire aux dépenses énergétiques.

Depuis la possibilité de synthétiser cette molécule en laboratoire, c’est la voie royale ouverte aux traitements anti-inflammatoires de tout genre. De la plus bénigne des maladies aux plus graves, c’est à coups de corticoïdes que l’on soigne désormais.

Mais, quels sont les impacts de la cortisone sur le corps dans le temps ? Faisons d’abord une mise au point !

Halte aux amalgames entre cortisone, cortisol et corticoïdes

Connaissez-vous le point commun entre ces différentes substances ? Elles ont toutes des actions anti-inflammatoires ! Cependant, les unes sont fabriquées en laboratoire tandis que les autres sont sécrétées simplement par le système immunitaire de votre corps.

La cortisone

La cortisone est une hormone naturellement produite par votre corps au quotidien. En effet, il s’agit de l’une des hormones secrétées chaque jour entre 2 heures et 8 heures du matin par les glandes surrénales.

La particularité de cette molécule est essentiellement liée à son action de dégradation sur les protides et les glucides. À proprement parlé, il ne s’agit pas d’un médicament comme l’on se trompe souvent à le penser.

Toutefois, elle peut être synthétisée en labo et servir à la fabrication de médicaments utilisés pour le traitement de la douleur et contre les inflammations.

Le cortisol

La différence entre cortisol et cortisone est tellement subtile qu’on pourrait la qualifier d’inexistante.

À propos, la seule différence réside au niveau de la métabolisation. C’est à partir du cortisol qu’on obtient la cortisone sous l’effet des glandes surrénales. Inversement, la cortisone obtenue peut aussi à nouveau migrer en cortisol sous l’action des cellules hépatiques. Toutes les deux sont donc des hormones naturelles générées par l’organisme.

Les corticoïdes stéroïdiens

corticoïdes dans l’industrie pharmaceutique

Les corticoïdes dans l’industrie pharmaceutique sont des hormones de synthèse fabriquées en laboratoire, contrairement à la cortisone qui est produite par le corps.

Elles sont sous forme de médicaments pour soulager les douleurs de diverses pathologies. Cortancyl, Solupred, Prednisolone, Celestene… sont autant de médicaments dérivés de la cortisone synthétisée dont vous avez probablement déjà entendu parler.

Quid de la durée de la molécule de cortisone dans le corps ?

On retient que, de façon naturelle, le corps fournit à l’organisme l’apport en cortisone nécessaire pour un bon fonctionnement. Cela implique donc que la cortisone devrait, en principe, être en permanence présente, ou tout au moins pour une bonne partie de la journée.

Si par contre, vous devez prendre un traitement à base de glucocorticoïdes, c’est pour 2 principales raisons. Soit c’est pour pallier une insuffisance de l’apport surrénal ou pour le traitement d’une maladie donnée.

Quoi qu’il en soit, comme tout médicament, les effets de la cortisone vont bien mettre du temps avant de se dissiper dans votre organisme. Alors, le temps nécessaire pour que votre corps s’en débarasse dépendra de multiples paramètres.

Combien d’heures faut-il à l’organisme pour l’absorption de la cortisone ?

piqure de cortisone

Selon le contexte, la quantité de la molécule de cortisone ingérée dépendra de facteurs liés à chaque pathologie. Ce qui implique que plus les quantités prescrites sont élevées, plus le temps d’absorption sera long.

C’est un fait particulièrement remarquable quand les prises ne sont pas assez espacées. Toutefois, pour une prise unique équivalant à une moyenne de 20 à 30 mg, votre organisme absorbe à 100% la molécule dans plus ou moins 2 heures de temps.

Par ailleurs, il faut faire remarquer que le temps d’absorption diffère du temps qu’il faut afin d’évacuer les traces de la molécule de cortisone du sang.

En combien de temps les principes actifs de la cortisone sont éliminés du corps ?

À l’exemple de beaucoup d’autres toxines, l’urine permet l’évacuation de la molécule de la cortisone de votre organisme. Mais, il faut nuancer les choses. Selon que vous êtes sous un traitement long ou à court terme, une petite variation des délais d’élimination peut se remarquer.

En supposant que vous preniez juste des corticoïdes pour soulager un état d’asthme passager, vous serez probablement soumis à un traitement n’excédant pas 10 jours. Dans un cas pareil, approximativement toutes les 24 heures après la prise d’une dose, vous pourriez ne plus avoir de trace de la molécule.

Cependant, ne plus avoir de trace de la molécule ne veut pas forcément dire disparition de certains effets secondaires.

Des signes qui persistent même sans aucune trace de cortisone dans le corps

Le corps humain absorbe, diffuse et libère la cortisone en plus ou moins 24 heures, mais les effets secondaires ne disparaissent pas toujours aussitôt. C’est justement le cas des traitements prolongés à base de cette famille de corticoïdes stéroïdiens.

En effet, lors du traitement de certaines pathologies, des effets secondaires surgissent souvent. Ils sont alors le résultat d’un prolongement de la durée de traitement avec de la cortisone couplé à une administration de fortes doses. Les signes caractéristiques les plus courants se résument ainsi comme suit :

  • La chute de la consistance musculaire par endroits du corps

  • Le gonflement du visage et/ ou de l’abdomen.

  • La rétention d’eau

  • L’ostéoporose

  • Le rétrécissement de la peau…

Tous ces signes essentiellement physiques ne constituent pas en réalité une indication de la présence de trace de cortisone dans l’organisme. Une fois votre traitement fini, la molécule de corticoïde disparaît de votre corps en quelques dizaines d’heures ou dès les premiers jours de la fin du traitement.

Il faut donc comprendre que les effets indésirables généralement observés ne sont pas en lien direct avec la présence de cortisone dans l’organisme. Même si les signes en question sont en rapport à l’ingestion de médicaments à base de cortisone, ils disparaitront en relativement peu de temps. Il est simplement nécessaire d’adopter quelques règles de vie saine.

Pourquoi la cortisone naturellement produite par le corps n’engendre pas d’effets secondaires ?

Rien d’étonnant à ce sujet. Votre corps est un système intelligent qui fonctionne par autorégulation. Un organisme humain sain produit, chaque jour, pour son bon fonctionnement, une quantité nécessaire de cortisone. Par contre, les soins médicamenteux à base de corticoïdes peuvent influer sur le corps et induire un tas d’effets secondaires.

Procédons de façon schématisée pour mieux illustrer la question de la manière la plus banale possible. Retenez déjà que les produits pharmaceutiques qui sont réputés être de puissants anti-inflammatoires peuvent contenir plus de 10 fois la quantité adéquate.

Imaginez ensuite une prise régulière de cette dose au quotidien pendant des jours, des semaines ou des mois ! L’organisme en est tellement gavé pour répondre aux besoins thérapeutiques qu’il manifeste des réactions. C’est d’ailleurs souvent le cas dans le traitement de choc de certaines pathologies graves liées au cancer ou la sclérose en plaques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Plus d'articles

Qu’est-ce qu’un ganglion gonflé et comment le traiter ?

Les ganglions sont les glandes constitutives du corps humain. C'est une partie importante du système immunitaire, un organe...

Grossesse : peut-on manger des rillettes enceinte ?

La grossesse correspond à la période pendant laquelle le fœtus se développe dans le corps de la femme....

Douleur derrière le genou : pourquoi et comment soulager ?

La douleur derrière le genou est un symptôme fréquent, mais il n’est pas toujours facile à diagnostiquer. Elle...

Doctolib.fr : comment créer un compte et prendre ses rendez-vous en ligne?

Le site Doctolib.fr est un site qui vous donne la possibilité de trouver un médecin ou un autre...