Nausées, mal de ventre, taux de globules blancs élevés ? Causes et solutions

Dans l’organisme, les globules blancs favorisent une lutte contre les organismes étrangers nocifs à la santé. La baisse de ce taux de globules blancs constitue un danger pour votre santé. Cependant, il peut arriver une production excessive de leucocytes dans votre sang. Et cela se constate dans certaines pathologies spécifiques.

Vous vous demanderez si un lien existe entre cet excès de globules blancs et un mal de ventre qui ne cesse de vous torturer. C’est l’occasion de le savoir. Qu’est-ce qui est donc à la base de cette augmentation accrue de leucocytes et qu’entraîne-t-elle ? Comment y remédier ?

Mal de ventre et excès de globules blancs : que comprendre ?

L’organisme peut subir des souffrances énormes à cause d’un trop de globules blancs et un mal de ventre chronique. En effet, le mal de ventre est issu d’un trouble digestif ou d’un autre type de pathologie. Un mal de ventre peut être issu de plaies abdominales, d’une inflammation du péritoine, d’allergies dues à votre alimentation, d’une mauvaise organisation métabolique ou bien d’autres pathologies. Il est difficile alors d’en connaître les causes réelles sans consultation médicale.

Quant aux globules blancs, ils participent au renforcement du système immunitaire de l’organisme contre tout type de germes extérieurs. Leur efficacité dépend de leur nombre dans le corps. L ’information de l’attaque du micro-organisme étranger nocif est envoyée vers un certain nombre de globules blancs. Ceux-ci se dirigent vers le danger et l’élimine pour rétablir la quiétude dans l’organisme. Les leucocytes sont produits dans la moelle osseuse et se propagent dans le sang et les organes.

Un organisme normal produit à peu près 100 milliards de leucocytes de divers types quotidiennement. Une analyse permet de déterminer le taux existant de globules blancs. Celle-ci peut déceler une augmentation accrue de ce taux.

Trop de globules blancs : quelles en sont les causes ?

Les examens médicaux tels que la Numération Formule Sanguine (NFS) permettent de décompter les cellules du sang afin d’en connaître le nombre exact par microlitre. Normalement, l’individu doit avoir entre 4 000 et 10 000 cellules de globules blancs par microlitre de sang. Lorsque ces examens montrent qu’il y a trop de globules blancs, cela voudra dire que des pathologies sont présentes dans le corps. Ce sont ces pathologies qui ont entraîné cette augmentation accrue de leucocytes. Dans ce cas, on parlera de leucocytose.

Les causes d’un excès de globules blancs peuvent être de plusieurs ordres. Elles peuvent être physiologiques, ou dues à une réaction de défense de l’organisme. Dans le premier cas, on peut constater trop de globules blancs dans le sang après un effort physique excessif, une grossesse ou un important stress.

Dans le second cas, une intrusion bactériologique peut amener les leucocytes à se multiplier pour une défense efficace de l’organisme. Ainsi, une infection parasitaire, une infection virale ou une infection bactérienne peuvent être responsables de trop de globules blancs. Cependant, quel est le rapport entre trop de globules blancs et un mal de ventre ?

Nausées, mal de ventre et excès de globules blancs : quel lien ?

Trop de globules blancs et mal de ventre sont associés compte tenu du processus de réaction de défense immunitaire des leucocytes. Le mal de ventre est alors une conséquence d’un surplus de leucocytes dans l’organisme. Comme souligné plus haut, une douleur abdominale peut être entraînée par une inflammation du péritoine. Cette inflammation intervient lorsque l’organisme lutte contre des corps étrangers nocifs. Cette lutte de l’organisme est faite par les globules blancs qui se multiplient lorsque le danger est imminent.

Dans leur réaction, pour débarrasser le corps de l’organisme pathogène, les globules blancs se multiplient et se retrouvent là où ils ne doivent pas se retrouver de façon continue. C’est ce qui va entraîner une inflammation chronique gastro-intestinale. C’est à ce moment que va se déclencher le mal de ventre et les nausées. Aussi, lorsque le corps pathogène s’introduit dans l’organisme, cela peut entraîner une inflammation de la muqueuse intestinale. Et le mal de ventre surviendra à coup sûr.

Quelles solutions contre la leucocytose ?

Si vous arrivez à éviter la leucocytose, vous pouvez éviter le mal de ventre, car comme vous venez de le comprendre, trop de globules blancs et mal de ventre sont intimement liés. Éviter par ailleurs la leucocytose nécessite une vie plus saine à trois niveaux.

L’hygiène physique

L’hygiène physique est essentielle si vous tenez à éviter trop de globules blancs et mal de ventre qui peuvent vous indisposer. Un manque d’hygiène vous prédispose à une infection et à une multiplication de leucocytes avec à la suite un mal de ventre. L ’infection est fréquente, surtout chez la femme. C’est pourquoi elle doit prendre soin strictement de son hygiène intime afin d’éviter la survenue d’infections bactériennes. Les linges et surtout les dessous pour les femmes doivent être propres. Après les avoir lavés, ils doivent sécher au soleil et on doit les changer régulièrement après 18h d’utilisation. L’utilisation des serviettes hygiéniques recyclables, par exemple, est une bonne alternative si elles sont bien entretenues.

L’hygiène alimentaire

Vous devez aussi entretenir les aliments que vous consommez pour ne pas vous exposer à une infection alimentaire qui entrainera trop de globules blanc et mal de ventre. Vous devez procéder à un lavage systématique et efficace des fruits et légumes avant leur utilisation. Les viandes doivent être bien cuites et avant de vous mettre à table, le lavage des mains reste systématique.

Savoir quand et quoi manger

D’un autre côté, vous devez savoir quand manger et quoi manger pour aider votre organisme à être purifié, surtout au niveau du système digestif. Car une infection digestive va entraîner un mal de ventre dû à trop de globules blancs, précisément d’éosinophiles, qui est un type de leucocytes. Pour votre dîner, consommez un repas léger et moins gras afin de favoriser une bonne mobilité et une digestion facile.

En définitive, vue la primauté de votre santé, il est essentiel d’en prendre soin afin de ne pas favoriser l’introduction des corps pathogènes extérieurs.Le surplus de leucocytes vous donnera des nausées et des vomissements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Plus d'articles

Qu’est-ce qu’un ganglion gonflé et comment le traiter ?

Les ganglions sont les glandes constitutives du corps humain. C'est une partie importante du système immunitaire, un organe...

Grossesse : peut-on manger des rillettes enceinte ?

La grossesse correspond à la période pendant laquelle le fœtus se développe dans le corps de la femme....

Douleur derrière le genou : pourquoi et comment soulager ?

La douleur derrière le genou est un symptôme fréquent, mais il n’est pas toujours facile à diagnostiquer. Elle...

Combien de temps la cortisone reste dans le corps ?

La cortisone, naturellement secrétée par votre organisme, se présente comme une molécule biochimique qui apporte le glucose nécessaire...